Tous les articles par Claire Joubaire

EMI : Partir des pratiques des élèves

Joubaire Claire (2017). EMI : partir des pratiques des élèves. Dossier de veille de l’IFÉ, n°115, janvier. Lyon : ENS de Lyon

Disponible au format PDF : 115-janvier-2017

Résumé

Ce Dossier de veille interroge la notion d’éducation aux médias et à l’information, et présente des travaux de recherche récents qui permettent de cerner les contours des pratiques médiatiques et informationnelles des élèves, en mettant en cause les stéréotypes associés aux générations familiarisées au numérique depuis l’enfance.

La première partie retrace l’histoire de l’émergence de la notion d’éducation aux médias et à l’information (EMI) afin de la définir. Telle qu’elle est promue par l’UNESCO, l’EMI est la traduction française de media and information literacy (MIL), un concept très large qui associe au sein d’une même notion différentes littératies, comme la maitrise de l’information, la maitrise documentaire, la sensibilisation à la liberté d’expression et d’information, l’éducation à l’informatique, au numérique, aux jeux, au cinéma, à la télévision, à l’actualité, au décodage de la publicité, aux médias au sens le plus large. En France, l’éducation aux médias et à l’information fait depuis quelques années l’objet de travaux transdisciplinaires alliant des chercheur.se.s s’inscrivant dans le champ de l’éducation aux médias, de la culture de l’information et de l’éducation aux TIC.

La seconde partie du dossier présente, sans volonté d’exhaustivité, des travaux récents cherchant à cerner les pratiques médiatiques et informationnelles des élèves, en particulier du secondaire. Elle montre comment est mise à mal par les chercheur.se.s l’idée d’une génération homogène de « natifs numériques », pour faire apparaitre l’hétérogénéité des pratiques réelles des élèves, c’est-à-dire des  usages individuels des outils qu’ils utilisent, mais aussi des représentations qu’ils développent à leur sujet. Si le numérique facilite l’accès des jeunes à l’information, remettant ainsi en partie en cause la vision traditionnelle du rôle des enseignant.e.s, il fait l’objet d’un apprentissage loin d’être intuitif.

Continuer la lecture de EMI : Partir des pratiques des élèves