Archives par mot-clé : utilisation des recherches

Production et valorisation des savoirs scientifiques sur l’éducation

Marie Gaussel (2014) . Production et valorisation des savoirs scientifiques sur l’éducation. Dossier de veille de l’IFÉ, n°97, décembre. Lyon : ENS de Lyon.

Disponible au format PDF : Dossier de veille de l’IFÉ, n°97

 Résumé

La diffusion des savoirs et l’articulation de la science et de la société sont deux processus complexes qui questionnent les problématiques de l’utilisation des connaissances issues de la recherche et leur diffusion auprès des professionnels mais aussi d’un public plus large. C’est pourquoi, dans un contexte de reddition de comptes, en particulier dans le domaine de la recherche public, la question de l’utilité des recherches sur l’éducation est de plus en plus abordée. La démarche scientifique consistant à étudier les faits éducatifs a débouché sur cette catégorie qu’on appelle « recherche en éducation ». Les débats actuels sur l’existence même de cette science sont encore vifs et portent autant sur les clivages paradigmatiques que méthodologiques, à l’image des différents courants et disciplines qui la constituent.

Comme toutes les autres sciences, celles portant sur les faits éducatifs se doivent de respecter les critères de scientificité et de valorisations des productions. C’est sur la question de cumulativité des résultats que les recherches en éducation peuvent paraitre faibles. Il semblerait que des efforts de mobilisation et d’articulation des démarches scientifiques issus des différents champs disciplines constitutifs ne soient pas toujours satisfaisants, en France comme ailleurs. Le Dossier de veille n°97 du mois de décembre donne quelques éléments de réponse sur la façon dont les résultats des recherches sont produits, diffusés et valorisés dans un contexte de mutation du paysage de l’information scientifique, avec en particulier le développement des publications en libre accès.
Continuer la lecture de Production et valorisation des savoirs scientifiques sur l’éducation

Entre laboratoire et terrain : comment la recherche fait ses preuves en éducation

Rey Olivier (2014). Entre laboratoire et terrain : comment la recherche fait ses preuves en éducation. Dossier de veille de l’IFÉ, n°89, janvier. Lyon : ENS de Lyon.

Dossier également consultable en format PDF.

Les chroniqueurs et les éditorialistes se sont enflammés lors de la publication des résultats de la dernière édition PISA : pourquoi ne va-t-on pas regarder ailleurs ce que font les autres pour faire progresser leur éducation ? Dans ce cadre, certains ont suggéré qu’il fallait rechercher et populariser des solutions appuyées sur la science, comme cela se ferait dans certains pays, au nom de l’evidence-based education.

Il faut dire qu’un récent rapport1 estimait que les pays membres de l’OCDE dépensaient 15,5 fois plus en matière de recherche médicale qu’en matière de recherche en éducation, alors même que le secteur de la santé est, en termes financiers, moins important que le secteur éducatif. Ce simple constat pourrait suffire à justifier un intérêt accru aux recherches en éducation. Oui mais voilà : en France comme dans la plupart des pays développés, la recherche en éducation « traditionnelle » a mauvaise réputation.

Alors qu’il est fréquent de voir de hauts responsables faire appel à leurs expériences d’élèves ou invoquer la scolarité de leurs enfants pour appuyer leur vision de l’éducation, les mêmes n’hésitent pas à critiquer les recherches « pédagogiques » pour leur manque de rigueur scientifique. Pourquoi cette situation paradoxale ? Pourquoi la recherche en éducation doit-elle toujours faire la preuve aussi bien de sa valeur universitaire que de son utilité sur le terrain ?

Dans ce dossier, version largement mise à jour et augmentée d’un dossier paru il y a quelques années (Rey, 2006), nous nous efforçons de restituer les termes d’un débat foisonnant au niveau international.

Après avoir rappelé les enjeux de la situation actuelle, nous essayons de fixer dans un premier temps des repères pour une approche scientifique de l’éducation dans le contexte de la recherche universitaire.

Nous revenons ensuite dans un deuxième temps sur la signification de l’evidence-based education, concept controversé qui a largement débordé son aire anglo-saxonne d’origine pour devenir un terme usuel dans les organisations internationales et qui est importé de façon croissante dans les débats nationaux.

Nous envisageons enfin dans un troisième temps comment peuvent être articulés les rapports entre recherche, pratiques et politiques éducatives, et l’engagement concret des acteurs qui relèvent de ces différents contextes.

Continuer la lecture de Entre laboratoire et terrain : comment la recherche fait ses preuves en éducation

  1. Andréas Shleicher (dir.) (2012). Preparing teachers and developing school leaders for the 21st Century: Lessons from around the world. Paris : OCDE, p. 47. DOI: 10.1787/9789264174559-en. []

Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux

Gaussel Marie & Reverdy Catherine (2013). Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux. Dossier d’actualité Veille et Analyses IFÉ, n° 86, septembre. Lyon : ENS de Lyon.

Disponible au format PDF : 86-septembre-2013

Résumé

Les débats houleux entre neurosciences et éducation existent depuis quelques décennies, mais prennent un nouveau tournant depuis les progrès considérables faits en imagerie cérébrale. Ces techniques produisent aujourd’hui de fascinantes images d’un cerveau qui semble s’activer sous l’effet de la pensée. Qu’en est-il réellement ? Quelles sont les avancées dans ce domaine qui intéressent directement l’éducation et les élèves ? Comment peut-on appliquer ces résultats en salle de classe ?
Ce Dossier d’actualité n° 86 de septembre 2013 aborde la manière dont les neurosciences appréhendent l’apprentissage, notamment à travers les recherches qui portent sur le développement cognitif des enfants. Au cœur de domaines très divers comme la biologie, la psychologie, la médecine, l’informatique, la sociologie ou la philosophie, les études sur le cerveau apportent des éléments de réponse aux mécanismes de construction des connaissances par les élèves, des pistes de recherche sur l’origine de certains troubles de l’apprentissage et permettent d’envisager les enjeux liés à la petite enfance sous un nouvel angle.
Nous évoquons également dans ce dossier les répercussions issues de la fascination et du pouvoir « scientifique » qu’exerce la neuro-imagerie sur le public, les enseignants et les décideurs, avec par exemple la volonté de certains neuroscientifiques de transférer les résultats de leurs recherches en salle de classe et de former les enseignants aux méthodes pédagogiques les plus efficaces. Cette « neurophilie » peut également être à l’origine de mauvaises interprétations des résultats de recherche, appelées ici neuromythes.

Vous trouverez dans ce dossier, légèrement différent de sa forme habituelle, des renvois vers des articles de blog (de notre site Éduveille) qui nous ont permis d’approfondir des aspects techniques et d’illustrer nos propos :

Continuer la lecture de Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux