La construction de l’offre de formation dans l’enseignement supérieur

Brunier Sylvain et Soubiron Aude (2017). La construction de l’offre de formation dans l’enseignement supérieur. Rapport d’enquête. Lyon : Institut français de l’éducation, ENS de Lyon.

Disponible au format PDF (36 pages) : OPPES-2017-rpt-enquete-exploratoire

Préambule

Étude exploratoire menée à l’Institut français de l’Éducation (IFE-ENS de Lyon) en vue de la création d’un observatoire des politiques et pratiques d’enseignement dans le supérieur, dans le cadre d’une convention avec la Direction de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP, ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche).

L’observatoire des politiques et pratiques d’enseignement dans le supérieur (OPPES), proposé par l’IFÉ dans le cadre de la convention 2016-17 signée entre l’ENS de Lyon et la DGESIP vise à produire une connaissance scientifique des dynamiques locales abondant une amélioration de la qualité de l’enseignement. Sa mise en place s’inscrit dans la perspective de transformation pédagogique soutenue activement par la DGESIP, en particulier suite à la publication du rapport Bertrand (2014), et repose sur une collaboration étroite avec la MIPNES (Mission de la pédagogie et du numérique pour l’enseignement supérieur). En ciblant l’organisation des cursus, l’OPPES entend se positionner à la croisée des dimensions institutionnelle et pédagogique. Son ambition est d’apporter une contribution originale à la compréhension des évolutions en cours, complémentaire aux travaux menés dans le cadre du projet NeopassSup porté par l’IFÉ, centré sur l’analyse des modalités d’intervention pédagogique devant les étudiants et conçu comme un support à la formation des enseignants du supérieur. Cette étude exploratoire se concentre sur la refonte en cours des maquettes de master pour identifier quelques questionnements pertinents à porter par l’OPPES, afin d’éclairer les logiques organisationnelles relatives à l’offre de formation dans les établissements d’enseignement supérieur.

Laure Endrizzi, Institut Français de l’Éducation, ENS de Lyon, avril 2017

Continuer la lecture de La construction de l’offre de formation dans l’enseignement supérieur

L’accompagnement à l’école : dispositifs et réussite des élèves

Reverdy Catherine (2017). L’accompagnement à l’école : dispositifs et réussite des élèves. Dossier de veille de l’IFÉ, n° 119, juin. Lyon : ENS de Lyon.

Disponible au format PDF : 119-juin-2017

Résumé

Que propose le système éducatif pour accompagner tou.te.s les élèves dans leur apprentissage ? Beaucoup de dispositifs pédagogiques, sous toutes les formes possibles : des dispositifs externes à la classe, en petits groupes, en groupes de besoin, en ateliers à l’intérieur de la classe, avec des enseignant.e.s supplémentaires, des enseignant.e.s spécialisé.e.s, etc.

Pour voir plus clair dans cette multitude de dispositifs, qui souvent se juxtaposent au fur et à mesure des années, nous les avons examinés selon leur public : les dispositifs organisés pour les seuls élèves en difficulté, comme les activités pédagogiques complémentaires en primaire ; les dispositifs organisés pour tou.te.s les élèves, comme l’accompagnement personnalisé dans le secondaire. La mise en place historique du premier type de dispositifs (tournés vers le soutien et la remédiation) semble avoir montré ses limites : le fait d’être hors la classe, outre l’effet immédiat de stigmatisation vis-à-vis des camarades de la classe, entraine une rupture avec la dynamique et la temporalité de la classe, ce qui n’améliore pas à moyen terme l’apprentissage des élèves.

Suite à ces résultats, le passage de l’aide aux élèves en difficulté à l’accompagnement de tou.te.s les élèves s’est donc fait dans les préconisations officielles, mais n’a pas été suivi dans la pratique, puisque les deux types de dispositifs coexistent à l’heure actuelle. Ce Dossier de veille tente d’en comprendre les raisons, en explorant les études portant sur l’évaluation des dispositifs et en s’intéressant aussi bien à l’engagement des élèves dans leur apprentissage qu’aux transformations profondes des pratiques enseignantes qu’impliquent les dispositifs. Des pistes permettant aux enseignant.e.s de faire face aux défis de suivi de l’apprentissage (et donc de réussite) de tou.te.s leurs élèves sont abordées, notamment l’organisation et la gestion collective du repérage des besoins des élèves.

Continuer la lecture de L’accompagnement à l’école : dispositifs et réussite des élèves

À la recherche de l’autonomie des établissements

Feyfant Annie (2017). À la recherche de l’autonomie des établissements. Dossier de veille de l’IFÉ, N° 118, Mai. Lyon : ENS de Lyon.

Disponible au format PDF : 118-mai-2017

Résumé

Alors qu’en France l’autonomie des établissements scolaires est revenue dans les débats, à l’occasion de la campagne pour les élections présidentielles, la question se pose des modalités de cette autonomie. Les options imaginées sont-elles inspirées par celles qui ont été choisies dans les différents pays européens ? Les justifications qui en sont données par les responsables éducatifs de ces mêmes pays permettent-elles d’éclairer les choix à venir ?

Le Dossier de Veille de l’IFÉ de mai 2017 explore la littérature de recherche afin de décrire les facteurs de cette décentralisation aux portes de l’établissement et pour les acteurs au sein de l’établissement. Au-delà de l’autonomie structurelle, certaines recherches se sont intéressées à l’autonomie pédagogique de l’établissement, aux personnels participant de cette autonomie et, pour quelques unes d’entre elles, à l’impact sur les apprentissages.

Continuer la lecture de À la recherche de l’autonomie des établissements

Je dis, tu parles, nous écoutons : apprendre avec l’oral

Gaussel Marie (2017). Je dis, tu parles, nous écoutons : apprendre avec l’oral. Dossier de veille de l’IFÉ, n°117. Lyon : ENS de Lyon.

Disponible au format PDF : 117-avril-2017

Résumé

La maitrise des compétences orales et des habilités de communication est un véritable instrument de pouvoir et d’ascension sociale. Ces compétences sont sélectives dans un grand nombre de domaines de la vie quotidienne et professionnelle et leur apprentissage est un enjeu déterminant pour l’égalité des chances.  Les jeunes enfants apprennent à parler spontanément mais l’École est chargée de transmettre le « langage légitime », celui de la culture scolaire et des savoirs savants.

Des recherches montrent que la source de l’échec scolaire serait langagière et que la réussite dans les apprentissages serait corrélée à la capacité à « bien parler » le français. Le lien entre difficultés scolaires et compétences linguistiques socialement déterminées se tisse dès les premiers apprentissages à l’école maternelle pour se renforcer au début de l’école élémentaire.

Un des rôles de l’école est donc de permettre aux élèves de maitriser des registres de langages adaptés aux situations et contextes auxquels ils sont confrontés. Pour mieux cerner les enjeux liés aux questions de l’oral à l’école, ce Dossier de veille s’intéressera aux relations entre le langage et la construction de la pensée, la façon dont l’expression orale conditionne les apprentissages et les enjeux liés à l’oral pour l’adaptabilité sociale et la réussite scolaire. Une deuxième partie abordera la place des activités langagières dans l’enseignement et ce que peut être une didactique de l’oral.

Continuer la lecture de Je dis, tu parles, nous écoutons : apprendre avec l’oral

Recherche ou enseignement : faut-il choisir ?

Endrizzi Laure (2017). Recherche ou enseignement : faut-il choisir ? Dossier de veille de l’IFÉ, n°116, mars. Lyon : ENS de Lyon

Disponible au format PDF (48 pages) : 116-mars-2017

Résumé

Toutes les universités, tous les universitaires s’engagent-ils simultanément sur la qualité de la recherche et de l’enseignement ? Ce dossier examine les tensions propres à ce couplage fondateur à la lumière de quelques travaux de recherche récents, français et européens.

Une première partie s’intéresse à l’évolution des missions dévolues aux universités et aux processus de différenciation qui revisitent le modèle humboldtien du XIXe siècle. Une deuxième partie analyse la diversification des modes d’entrée dans la carrière académique et la structure française des emplois scientifiques et pédagogiques. La troisième partie porte sur le travail académique et les asymétries fonctionnelles liées aux tâches de recherche et d’enseignement, et examine les facteurs influençant l’orientation différenciée des activités. Continuer la lecture de Recherche ou enseignement : faut-il choisir ?