Archives de catégorie : Politiques publiques et gouvernance

Piloter : entre métiers et activités

Ravez Claire (2021). Piloter : entre métiers et activités. Edubref, février. Lyon : ENS de Lyon.

Disponible au format PDF : Edubref-fevrier-2021

Le rôle des métiers de l’organisation réside en grande partie dans la coordination de processus qui permettent de fixer et de suivre des objectifs grâce à la mobilisation d’autres professionnels. Dans le domaine scolaire, des « pilotes » sont ainsi chargé·es d’impulser, de mettre en œuvre et d’évaluer des politiques éducatives, des dispositifs pédagogiques, d’orienter le travail d’équipes pluricatégorielles. Assumée par des professionnel·les aux statuts variés, cette fonction complexe d’organisation et l’engagement d’une responsabilité envers soi et autrui qui y est corrélée requièrent expertise, expérience et formation qui dressent les contours d’une activité partagée.
Continuer la lecture de Piloter : entre métiers et activités

Écouter les élèves dans les différents espaces scolaires

Reverdy Catherine (2020). Écouter les élèves dans les différents espaces scolaires. Dossier de veille de l’IFÉ, n° 136, décembre. Lyon : ENS de Lyon.

Disponible au format PDF : 136-decembre-2020

(Également en ligne sur le site de l’IFÉ : http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=136&lang=fr)

Résumé

Les espaces scolaires sont les lieux dédiés à l’apprentissage et à la socialisation dans les établissements scolaires. En analysant la répartition et l’occupation de ces espaces par les élèves et les différents personnels, les travaux de recherche mettent en évidence l’histoire d’une forte symbolique des salles de classe, domaines dévolus à l’acte d’enseigner, donc considérés comme centraux. Ce qui se passe dans les autres espaces scolaires (cour de récréation, couloirs, bureaux, etc.) est à la fois moins décrit et analysé dans la littérature de recherche, et moins visible, y compris aux yeux de l’institution scolaire.
Or c’est bien dans l’ensemble des espaces scolaires que se déroule la vie sociale des élèves, qu’il y a besoin de les écouter, que se forge l’apprentissage des codes et des normes scolaires, en même temps que l’apprentissage des savoirs et des compétences, entre pairs. Des enquêtes portant sur le confinement du printemps 2020 mettent en lumière la nécessité de ces espaces-temps dans la scolarité, transposables très difficilement à la maison. L’analyse des espaces amène donc à mieux comprendre ce que recouvre la notion de « vie scolaire » et la manière dont elle est prise en charge par les différents personnels de l’établissement, dans les différents espaces qu’ils occupent.

Sans prétendre à l’exhaustivité, et à partir d’études portant sur la professionnalité des conseiller·es principal·es d’éducation (CPE) notamment, sur l’histoire de l’éducation et empruntant à la sociologie et à la philosophie, ce Dossier de veille présente une cartographie sommaire des espaces des établissements du second degré : l’objectif est de mieux comprendre quelle division du travail peut être à l’œuvre entre les personnels, et comment ces derniers accompagnent la socialisation ou l’apprentissage de la citoyenneté des élèves dans ces espaces.
Nous poursuivrons ces analyses dans le cadre plus large de l’espace social des élèves hors cadre scolaire, en nous appuyant sur le droit à l’éducation et à l’aune des « nouvelles » problématiques éducatives évoquées par le chercheur Benjamin Moignard : quel rôle des personnels, et notamment les CPE, dans le contact avec les familles, avec les partenaires extérieurs ? Quelle complémentarité avec les missions de direction ? Au final, les problématiques de la place de l’école dans la société, de son ouverture sur l’espace public s’invitent au cœur même des établissements, dans le quotidien des personnels de vie scolaire.

Sommaire

Continuer la lecture de Écouter les élèves dans les différents espaces scolaires

Travailler en partenariat à l’école

Marx Lisa & Reverdy Catherine (2020). Travailler en partenariat à l’école. Dossier de veille de l’IFÉ, n° 134, avril . Lyon : ENS de Lyon.

Disponible au format PDF : 134-avril-2020

(Egalement en ligne sur le site de l’IFE : http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=134&lang=fr)

Résumé

Le fait de travailler en partenariat s’est imposé depuis plusieurs années comme une évidence dans le secteur éducatif, tellement l’offre des partenaires extérieurs à l’école est foisonnante, et tellement les demandes institutionnelles pour davantage d’ouverture des établissements scolaires se font pressantes. Mais qu’en est-il dans les écoles, les collèges et les lycées ? Les partenariats portant sur les contenus d’enseignement sont-ils privilégiés, ou est-ce plutôt ceux permettant de sortir de l’enceinte scolaire et d’explorer des situations inédites en classe ? Quelles différences quand on travaille en partenariat avec des partenaires associatifs, régionaux, communaux, privés, culturels… ?
À travers de nombreux exemples ne prétendant pas épuiser les possibilités, ce Dossier de veille examine les différentes dimensions du partenariat à l’école, en premier lieu dans le cadre plus large des politiques publiques qui incitent à développer tous les types de partenariats. Ces derniers sont ainsi perçus à la fois comme une idée imposée, mais également comme une même modalité de travail à appliquer dans divers contextes.
La question des effets réels de la mise en œuvre des partenariats sur les parcours des élèves et sur la professionnalité des partenaires est ensuite mise en lumière dans ce Dossier, que les partenaires soient artiste intervenant dans une école, enseignant.e, personnel de direction, représentant.e de collectivité territoriale ou d’associations, animateur.rice de temps périscolaires, médiateur.rice dans un musée, etc. En plus de l’évocation des questionnements sur la mise en place des partenariats, ce Dossier s’intéresse également aux jeux de pouvoir dans lesquels sont pris les partenaires et à la difficile construction du sens éducatif nécessaire à cette action conjointe que représente le partenariat à l’école.

Continuer la lecture de Travailler en partenariat à l’école

Les Pratiques enseignantes face aux recherches

Gaussel Marie (2020). Les pratiques enseignantes face aux recherches. Dossier de veille de l’IFÉ, n° 132, février. Lyon : ENS de Lyon.

(Egalement en ligne sur le site de l’IFE : http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA/detailsDossier.phpparent=accueil&dossier=132&lang=fr

Disponible au format PDF : 132-février-2020

Résumé

La volonté d’adosser les politiques et les pratiques éducatives aux résultats de la recherche s’amplifie depuis plusieurs années, en France, comme à l’international. Si cette idée, ou cette injonction selon les cas, semble pertinente, elle ne va pourtant pas de soi dans sa mise en œuvre. Tout d’abord, de quelles recherches parle-t-on ? En effet, plusieurs courants de recherches portant sur l’apprentissage et l’enseignement coexistent sans forcément partager les mêmes façons d’appréhender ce qu’il se passe à l’école. La rencontre entre les recherches portant sur l’éducation (psychologie, sociologie, philosophie, économie et histoire de l’éducation, mais aussi sciences cognitives, sciences du langage, …) et les pratiques enseignantes est loin d’être évidente et génère depuis plus de 50 ans des tensions et incompréhensions dans un climat de méfiance réciproque. De vastes controverses quant aux enjeux éducatifs traversent régulièrement les médias et l’opinion publique suscitant de nombreuses confusions sur l’éducation en tant qu’objet de recherche. Les recherches en éducation peuvent-elles expliquer ce qu’il se passe dans la classe ? Peuvent-elles guider l’action pédagogique ? Des pratiques efficaces validées par la recherche sont-elles réplicables d’un contexte à un autre ?

Le Dossier de Veille 132, en se plaçant du point de vue des enseignant.e.s, se penche sur ces problématiques au cœur des disputes entre les différentes parties prenantes en éducation que sont les acteurs et actrices politiques, éducatif.ve.s et scientifiques. À partir d’une sélection de ressources portant sur les liens entre recherches et pratiques, et afin de mieux prendre la mesure des enjeux concernant l’utilisation des recherches par les enseignant.e.s, ce Dossier porte d’abord sur la nature des recherches concernées et leur vocation à guider les décisions politiques ou éclairer les faits éducatifs. Le deuxième chapitre questionne le principe d’adossement à la recherche (affiché dans le référentiel de compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation) dans le cadre de la formation initiale et sa validité face aux savoirs d’expérience développés ensuite par les enseignant.e.s. Et en dernier lieu, ce Dossier pose la question des conditions de mobilisation et d’appropriation des résultats de recherches par les enseignant.e.s de manière à mieux les outiller et à faire réussir les élèves.

Continuer la lecture de Les Pratiques enseignantes face aux recherches

À la recherche des effets des réformes du collège sur les pratiques collectives enseignantes. Réflexions issues d’une enquête européenne

Reverdy Catherine (2019). À la recherche des effets des réformes du collège sur les pratiques collectives enseignantes. Réflexions issues d’une enquête européenne. Note de recherche. Lyon : Institut français de l’Éducation-ENS de Lyon.

 

Disponible au format PDF : Reverdy_2019_Note de recherche_Projet Crosscut

 

Résumé

Dans cette note de recherche exploitant les données d’une enquête réalisée en 2016-2017 à l’occasion du projet « Cross-curricular Teaching », nous avons analysé le quotidien des enseignant.e.s et des personnels de direction de cinq collèges français à travers leurs difficultés, leurs attentes et leur adaptation à des changements majeurs issus de la dernière réforme du collège à la rentrée 2016.

Cela nous a permis de montrer que la dimension collective du travail au niveau de l’établissement devient la norme, entrainant ces nouveaux collectifs professionnels à des équilibres peu stables entre l’utilisation de leur (faible) autonomie pédagogique et la gestion des contraintes très fortes imposées en même temps par le niveau national.

 

Sommaire

  1. Contexte de l’enquête autour de l’enseignement transversal dans cinq collèges français
  2. Discussion des résultats de l’enquête CROSSCUT
  3. L’interdisciplinarité suppose la constitution d’un collectif enseignant
  4. Les collèges étudiés dans l’enquête CROSSCUT face à la réforme du collège
  5. Conclusion : Des collectifs d’établissement fragiles à préserver et à accompagner
  6. Références bibliographiques
  7. Notes

Continuer la lecture de À la recherche des effets des réformes du collège sur les pratiques collectives enseignantes. Réflexions issues d’une enquête européenne